Taxile-Maximin Doat (1851-1939) céramiste français.

doat
En 1877 il entre à la Manufacture nationale de Sèvres et y exerce les métiers de décorateur, modeleur et sculpteur. Il travaille la porcelaine et le grès et se spécialise dans les décors dits « pâte sur pâte ». Parallèlement à son activité au sein de la manufacture en 1892 Doat ouvrira son propre atelier où il cuisait sa production personnelle de grès, de porcelaine et d'émaux peints à la manière des émaux limousins d'abord à Paris puis vers 1898 (1895 ?) à Sèvres.

Après sa retraite de la Manufacture en 1905, il déploie une intense activité. Son livre sur Les Céramiques de grand feu, publié cette même année, facilite la diffusion internationale de ses découvertes et en 1909, Doat est alors recruté avec Frédéric Hurten Rhead et Adelaïde Alsop Robineau comme professeur à l'Art Academy and Porcelain Works, fondée à L'University City de Saint Louis (Etats-Unis)...