Ref. : 3044-9

 

Pendule Art Nouveau Néerlandais (Nieuwe Kunst)
Johannes Cornelis Stoffels - Onder den Sint-Maarten

 

Origine

Pays-Bas, Haarlem vers 1903-1905.

 

H : 24,5 cm / 9.6 in. 
L : 16,8 cm / 6.6 in.
P : 13,9 cm / 5.5 in.

 

N° 68
Pendule "portique" Art Nouveau Néerlandais (Nieuwe Kunst) en cuivre, laiton gravé à motifs géométriques et cabochons de verre rouge. Mouvement français rond dit de Paris, sonnerie à chaperon sur gong à l'arrière.


Modèle de Johannes Cornelis Stoffels 1878-1952) et réalisé par la compagnie Onder den Sint-Maarten.

 

Signature

Signature monogramme sur la porte au dos de la pendule.
Modèle de Johannes Cornelis Stoffels 1878-1952) et réalisé par la compagnie Onder den Sint-Maarten.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Notes

Cette pendule est très représentative des créations Art Nouveau de J.C. Stoffels pour Onder den Sint-Maarten.
Des objets, meubles  et pendules de cette célèbre fabrique Néerlandaise et de J. C. Stoffels se trouvent dans de nombreuses collections telles que une pendule très proche de notre modèle au Rijksmuseum d'Amsterdam (BK-1977-108 voir lien URL http://hdl.handle.net/10934/RM0001.COLLECT.353651), le Stadskasteel Zaltbommel Museum (0244-0150, 0244-0460...), la Collectie Gelderland: Collectie Onder den Sint Maarten et une au Palais Royal de de Het Loo (Pays-Bas), inv. No L 116...

 


En savoir plus ...



Biographie

Onder den Sint-maarten (1900-1941), fabrique d'objets d'art et d'ameublement Néerlandaise.

Fondée par Johan Adam Pool (1872-1948), les ateliers seront situés vers1900 - 1901 à Zaltbommel à partir de 1901 jusqu'en 1936 à Haarlem et de 1936 à 1941 à La Haye.
L'entreprise se développe grâce à ses designers tels que J. C. Stoffels ou Theodorus Karel Lodewijk Sluijterman (1863-1931) en quelques années pour devenir l'un des principaux cabinets de design d'intérieur des Pays-Bas. La société vend également des tapis orientaux, des expositions de vente sont organisées à différents endroits des Pays-Bas en 1913 (catalogue Oriental Carpets) mais nous ne savons pas à ce jour combien de temps a duré ce commerce.
La crise de 1929 et la Seconde guerre mondiale  lui seront fatale; l'usine de Haarlem fermera en 1936 et La Haye en 1941.

 

Bibliographie

Internet :
Collectie Gelderland, Collectie Onder den Sint Maarten.[Consulté le 03/01/16]. Disponible à l'adresse :

http://www.collectiegelderland.nl/organisaties/stadskasteelzaltbommel/collectie-onder-den-sint-maarten

Livre :
Collectif, Royal Clocks in Paleis Het Loo, p. 180-181, fig. 181.